vendredi 10 juin 2011

Les liens

Comme des cordes sensibles,
Subtilement liées et enlacées.
A la recherche d'une cible,
Vers une bouche subtilement embrassée.

Prendre doucement le temps de mettre un mot
Devant l'autre, s'approcher, reculer, se détourner,
Comme une virgule, une boucle dans l'O
Se cajoler, s'exprimer, se rencontrer.

Juste un temps, une pause entre la noire et la blanche
Dans cet interstice où tout est possible,
De mon contact, ta peau est encore vierge comme un dimanche,
Où se mêle le tout, le rien; l'impossible.

Posté par Parmenion à 12:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Les liens

Nouveau commentaire